Hôpital Montfavet, forum interpôles des ateliers de psychothérapie à médiation créatrice
Le centre hospitalier de Montfavet est un établissement public de santé dont la mission est de dispenser des soins en santé mentale à la population de l'ensemble du département du Vaucluse (hors canton de Pertuis) et du nord des Bouches-du-Rhône, soit 600 000 habitants environ. Site web de l'hôpital : http://www.ch-montfavet.fr/
Atelier Marie Laurencin de peinture et de sculpture - Hôpital de Montfavet


Le projet médical
  • Extériorisation de certaines unités d'hospitalisation à temps complet ou à temps partiel et humanisation des unités existantes.
  • Développement de la psychiatrie à l'hôpital général (urgences, liaison, gérontologie)
  • Prise en charge des adolescents (maison des adolescents, équipes transversales et mobiles, renforcement des moyens de l'équipe psychiatrique au quartier des mineurs).
  • Réduction des longs séjours par le développement des structures d'aval et mise en place de lits de postcure par redéploiement interne.
  • Addictologie (mise en place de consultations de tabacologie et alcoologie, de lits de cure d'alcoologie).
Le projet social
  • Les objectifs sont les suivants :
  • Accompagner l'offre de soins et l'organisation de l'établissement
  • Développer et renforcer la politique de gestion des ressources humaines

Le forum interpôles des ateliers de psychothérapie à médiation créatrice a une triple mission :  clinique, de recherche, de formation.


Clinique :
Offrir des soins psychothérapiques à toute personne en faisant la demande ou adressée par un tiers, quel que soit son secteur de rattachement, soins dont le projet thérapeutique s’articule autour des effets de la création dans l’économie psychique du sujet.

De recherche :
Sur toutes les questions concernant la fonction de suppléance de la création dans la psychose, le style , l’art thérapie , la restauration du lien social.
Poursuite d’un travail de réflexion sur la création et son articulation avec le champ psychopathologique :
  • par la publication de divers travaux,
  • par la participation à des congrès et des journées d’étude
  • par un travail théorique dans le cadre du séminaire mensuel « Psychose et création » fonctionnant depuis 1992. Aujourd’hui cette réunion s’appelle « réunion psycho-clinique, soins et création ».
De formation :
  • Par l’accueil de stagiaires et d’étudiants (élèves infirmiers, étudiants en psychologie, en art thérapie…) au sein des différents ateliers.
  • Par une activité de conseil, d’aide technique, de supervision pour tous les ateliers d’expression artistique dépendant des secteurs, qui en feraient la demande.
  • Par l’organisation de divers stages de formation continue, intitulés : « formation à l’animation d’ateliers de psychothérapie à médiation créatrice » ; deux sessions par an : initiation et perfectionnement

Le forum interpôles des ateliers de psychothérapie à médiation créatrice est composé de sept CATTP proposant des activités individuelles et de groupe articulés autour de sept médiateurs.
  • L’atelier Marie Laurencin (peinture/sculpture)
  • L’atelier Peau d’âme (récupération et détournement d’objets)
  • L’atelier Lumière (Photos)
  • L’atelier Papiers de soi (écriture)
  • L’atelier Théâtre de l’autre scène (théâtre)
  • L’atelier Il était une voix (chorale)
  • L’atelier Emouvance (Danse)
  •  
Actuellement les ateliers sont situés sur trois sites :
  • Aux Marronniers (Médecin, cadre, secrétariat) et pour l’atelier Papiers de soi le théâtre de l’Autre Scène et l’atelier Peau d’Âme
  • A Pinel pour la danse Emouvance et la chorale Il Etait Une Voix, en attente d’un nouveau lieu
  • Aux genêts pour Marie Laurencin, et Lumière.

Nous avons choisi de maintenir les locaux dans l’enceinte de l’hôpital, afin :
  • D’en faciliter l’accès aux patients hospitalisés, et donc les moins autonomes.
  • De faciliter l’articulation avec les autres unités de soin et les autres équipes
  • De s’inscrire clairement dans le dispositif de soins de l’établissement.

Ces ateliers ont un projet identique :
  • Accueillir toute personne qu’elle soit hospitalisée, suivie en ambulatoire ou autre,
  • Proposer un projet de soins individualisé qui permette d’accompagner chaque participant à la réalisation d’œuvres individuelles ou collectives (livre, tableau, sculpture pièce de théâtre, concert, chorégraphie…) susceptibles d’être montrées au public.
  • Les séances de travail sont conduites par une équipe de soignants assistés de techniciens artistes


FONCTIONNEMENT

Les réunions :
  • de théorisation réunion psycho-clinique «  soins et création »
  • de fonctionnement (Une fois par mois pour l’ensemble des ateliers et à la demande dans chaque atelier
  • de régulation (tous les 15 jours pour les ateliers à temps plein, et une fois par mois pour ceux à temps partiels)
  • journées de réflexion (une par an)
  • conseil de pôle (un par an).

Au niveau des soins,

Les entretiens :
  • d’accueil : sur RDV après indication d’une équipe soignante, d’un médecin, de la personne elle-même…
  • de suivi : chaque atelier a mis en place des formes d’entretien spécifique à sa création.

Les temps de création :
  • Les séances de travail se déroulent dans un cadre définit qui précise les horaires, le lieu, la fréquence, dans le respect de la confidentialité.

La formation :
  • Intervention à l'IFSI dans la formation initiale (modules optionnels)
  • Organisation deux fois par an de stages d'initiation et de perfectionnement à l'animation d'atelier de formation
  • Organisation de journées d'échanges et d'analyse de pratiques pour les animateurs d'atelier d'écriture.

Les relations :
En interne dans l’établissement :
  • avec les équipes de soins des différents secteurs
  • avec la direction et les services administratifs
  • avec les services logistiques (cuisine, reprographie, service intérieur…)
  • avec les ergothérapies (encadrements…)
  • avec la direction des soins et l’IFSI (accueil de stagiaires)
  • avec le service formation continue
  • avec le comité hospitalier et l’association Thétis qui soutiennent nos activités.

Avec l’extérieur :
  • avec les médecins traitants, les familles, les lieux de vie…
  • avec les travailleurs sociaux (ANPE, mission locale…)
  • avec les partenaires socio-culturels de la ville, du département et autres, pour notre inscription dans des manifestations comme le festival d’Avignon, Lire en fête, le parcours de l’art, les journées de la poésie, la fête de la musique, les Choralies…)
  • avec les élus locaux
  • avec d’autres établissements (accueil d’équipes pour des visites, intervention dans des colloques…)
  • avec l’accueil de stagiaires, venant d’autres établissements dans le cadre de la formation continue, et venant d’autres IFSI dans le cadre de la formation initiale.
La médiatisation nécessaire :
  • Contact avec la presse locale
  • la télévision
  • la radio
  • les revues spécialisées
  • création d’un site internet…
  • communication autour des manifestations publiques (affiches, tracts…)