Réalisations

La grande région Occitanie constitue un terrain privilégié d’observation concernant l’émergence de l’art-thérapie. Les aliénistes du XIX° siècle, Philippe Pinel, Jean Étienne Esquirol, Gérard Marchant, fondateurs de la psychiatrie moderne en sont originaires.
Ils ont été précurseurs en humanisant les traitements, considérant que les activités occupationnelles pouvaient se substituer à la coercition.
De nombreux lieux témoignent de ce passé et éclairent son actualité.


Tihomir Vujicic, cinéaste et enseignant-chercheur, réalise un documentaire sur l’actualité de l’art-thérapie, et la place qu’y occupe ladite région dans sa genèse et ses manifestations contemporaines.

  • Collection Pailhas à la Fondation du Bon Sauveur à Albi 

    Le docteur Benjamin Pailhas a été l’un des premiers à s’intéresser aux productions graphiques de ses patients et à comprendre la nécessité de les rassembler dans un musée, désormais installé, sous les voûtes de l’hôpital Albigeois. Lire la suite


  • Pinel au musée des Augustins 

    L’œuvre majeure de Tony-Robert Fleury, habituellement exposée dans le hall de l’hôpital de la Salpêtrière à Paris, a été présentée, dans le cadre de l’exposition Fenêtres sur cours (du 10.12.2016 au 17.04.2017). Lire la suite


  • Art-thérapie au musée Paul Dupuy 

    Dans le cadre de l’édition 2016 Printemps de septembre, l’exposition Musée égaré (du 23.09.2016 au 23.10.2016) a présenté des productions des patients du Docteur Granier, (CHU Purpan Toulouse Service psychiatrie. Psychothérapies et Art Thérapie) Lire la suite


  • Sur les traces d’Antonin Artaud à Rodez 

    La chapelle Paraire constitue le dernier vestige de l’ancien asile où a séjourné Antonin Artaud de février 1943 à mai 1946. Elle abrite un espace qui lui est dédié, une manière d’interroger les liens entre folie et création. Lire la suite




Et bientôt...

La collection Cérès Franco à La Coopérative de Montolieu .
De nombreuses œuvres représentatives de l’art brut, de l’art singulier, de l’art outsider , constituant la collection Cérès Franco, sont présentées à Montolieu. Elles permettent de poser la question de la pertinence des frontières instaurées entre diverses formes de création.

Et encore
A l’hôpital Lozérien de Saint Alban, où le docteur Tosquelles a rénové la psychiatrie française sur la base des éléments d’identification de l’art-therapie.


Partager cette page
Twitter Facebook Google + Pinterest